Archive de la catégorie ‘connexion’

Bulles de sapience

Mardi 10 avril 2012

L’irruption du tactile révolutionne notre expérience de l’internet. Le nouveau navigateur tactile décloisonne les pages web qui deviennent de simples bulles d’une exploration unique, atomes d’un métavers ordonné. Les pages se morphent selon le lecteur, se déformant et se focalisant sur les passages qui l’intéressent et qui le concernent.

L’internaute construit ainsi son propre paysage web, il enchâsse ses chemins dans sa propre architecture qu’il annote, commente et relie aux autres univers web de ses correspondants.

L’internet étendu et persistant devient ainsi le propre double numérique de l’internaute, pays virtuel dont il donne certaines clefs à ses amis, tandis que le public en contemple la monumentale façade.

Prêts à plonger dans le grand bain-mousse virtuel ?

l’Ombre d’Internet

Mercredi 17 novembre 2010

Vous ne surferez plus de la même façon. Dorénavant, votre agent intelligent vous accompagne fidèlement lors de vos déambulations numériques… et même vous y précède !

Véritable double virtuel, il apprend à vos côtés, flaire vos centres d’intérêts, sélectionne et structure les données les plus pertinentes et cherche avant vous l’information dont vous avez besoin.

Il ne sommeille ni ne dort, screenant les réseaux online 24 h / 24.

Votre log universel vous ouvre la porte de ce web amplifié, guidé(e) par votre compagnon numérique.

Navigateur du Futur

Jeudi 14 octobre 2010

L’internaute tridimensionnel accède à l’espace étendu des pages web et de leurs contenus multiformes. Sa navigation le fait voyager dans des champs où les pages s’enchaînent en galeries visuelles selon leurs liens. Cette immersion spatiale lui permet de rencontrer et de communiquer avec les autres visiteurs, créant ainsi des communautés d’intérêts instantanées autour d’une recherche commune.

Qui veut plonger dans l’hypernet ?

Polycompétence

Lundi 4 octobre 2010

La GPEC multidimensionnelle permet de déployer les talents de l’entreprise dans une dynamique plurielle.

Chaque collaborateur, interne ou externe, connecté en communautés d’acteurs, enrichit ses compétences autour de plusieurs métiers, selon les différents projets auxquels il s’associe pour un objectif déterminé.

Aussi la forme même d’un métier se recompose en fonction des apports permanents du collaborateur à l’intelligence collective, capitalisés au travers des pratiques collaboratives.

L’entreprise 2.0 dispose désormais d’un bouquet de compétences étendu, mobilisable à chaque étape en fonction de ses propres priorités au sein d’un environnement changeant et réactif.

Les ressources humaines sont le vrai investissement d’avenir pour aujourd’hui.

Politique de la ville

Vendredi 4 juin 2010

La ville est le nouveau centre d’attractivité des ressources humaines 2.0 d’aujourd’hui. Les entreprises le savent, pour fidéliser leur troupe, le cadre de vie doit offrir des services à forte valeur ajoutée pour leurs employé(e)s. Le glissement de la ville et de l’entreprise en réalité augmentée va permettre des interconnexions nouvelles permettant de démultiplier les services et l’efficacité du « présentiel ».

L’ouverture par les villes de nouveaux espaces de télétravail collaboratifs favorables à l’intelligence collective permet de réaliser le lien manquant entre les territoires, continuum nécessaire et structuré entre vies privée et professionnelle.

Pour que toute la vie soit elle aussi pleinement en 3D, et plus…

 

Démultipliez vos forces productives

Lundi 27 juillet 2009

Si trop de contraintes brident votre croissance, il est temps de libérer vos forces productives.

En les aidant à se focaliser sur l’essentiel: la création de leur valeur ajoutée. Faites confiance à vos salariés, et donnez leur l’outil de leur performance, celui dont ils rêvent en secret, et dont vous avez besoin en réalité.

Redonnez le pouvoir à l’innovation et à la créativité, passez dès cette rentrée à l’entreprise 2.0, débarrassée de sa vieille mue du siècle passé.

Celle qui ne craindra pas la grippe A, ni la conjoncturite…

Augmentez votre réalité.

Xavier Borloz
Randria Conseil

Télétravail: le travail téléporté

Vendredi 26 juin 2009

Les Chinois ou les Américains vont construire des bases sur la Lune. Il sera sûrement très tendance d’y ouvrir bientôt une succursale. En attendant, le tourisme spatial, c’est encore un peu cher pour organiser mes incentives.

Mais la lune n’est finalement pas si loin comparée à la rue d’à côté dans notre Univers rétréci. En tout cas, mes collaborateurs travaillent de n’importe quel point des deux hémisphères. Nous sommes tous là, si ce n’est de corps, forcément en « esprit ». Autre les corps charnels, autres les corps « virtuels »… ce sont ces derniers qui m’apportent la matière grise et le relationnel dont j’ai besoin pour mes affaires.

Le télétravail est l’organisation aboutie de l’économie numérique à l’heure du cloud computing. La réponse à mes impératifs de conformité en terme de Green IT.

Finis les déplacements fastidieux, coûteux et polluants, et quelle diversité dans mon équipe française! Ils sont basés dans toutes les grandes métropoles, et dans certaines de ces campagnes autrefois délaissées, au temps de la défunte entreprise anté-diluvienne. Aujourd’hui, à l’ère du Click & E-mortar, les enjeux d’aménagement du territoire ont trouvé leur réponse.

Leur cadre de vie, mes employés le choisissent, leur entreprise, nous la construisons ensemble; le télétravailleur est la femme ou l’homme connecté du XXIème siècle.

Alors… paré à téléporter ?

Xavier Borloz, Randria Conseil