Nouvelles formes de l’emploi

Les aspirations des employés et des entreprises se rejoignent désormais dans une nouvelle dimension qualifiée à juste titre de collaborative.

En quoi se distinguent précisément ces nouvelles formes émergentes de relations humaines au travail? Les employés aspirent à plus d’autonomie, de responsabilités, de créativité ; l’entreprise elle cherche à déléguer et responsabiliser pour faire de chaque employé un acteur à part entière de l’entreprise et un contributeur à l’intelligence collective du groupe.

Cette mutation vers un travail plus déconcentré et plus autonome se cristallise autour de nouvelles technologies innovantes permettant les échanges collaboratifs temps réel et la capitalisation du savoir-faire partagé et de l’apprentissage en continu.

La mutation s’accompagne de la diffusion d’une entreprise étendue regroupant en une même communauté communiquante employés (sur sites, nomades ou en télétravail), anciens bombardés prescripteurs, clients devenus consommacteurs, partenaires et indépendants fédérés en écosystème…

Les ressources humaines détiennent là la clef d’une vraie GPEC collaborative, correspondant à la pratique bien comprise de cette réalité économique augmentée.

 

Laisser un commentaire